dimanche 27 mai 2007

Retour aux sources

"C'est une joie d'emmener bientôt le chœur Voix de Femmes chanter sous le ciel de mon pays, à Saint-Petersbourg, dans le cadre magnifique de l'Ermitage."
Ayant quitté sa Sibérie natale - Omsk, Novosibirsk - pour venir étudier au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Olga Roudakova (ci-contre) s'y est intéressée au chant grégorien de si près, et avec un tel talent, qu'un Premier Prix est venu couronner ses études. En 1997, elle prend la direction de l'ensemble féminin du Chœur grégorien fondé par Jaan-Eik Tulvé.

1 commentaire:

Zena a dit…

Keep up the good work.